Accueil Bourse 4 Stratégies Gagnantes pour Réussir en Bourse

4 Stratégies Gagnantes pour Réussir en Bourse

par ViaFortuna

Les investisseurs de renom tels que Warren Buffet ou Paul Lynch vous fascinent ? Vous aimeriez obtenir les mêmes performances boursières qu’eux ?

Sachez que leur réussite en Bourse ne relève ni de la chance, ni d’obscures techniques d’investissement ultra-complexes. Elle est le fruit de stratégies simples dont je vais vous parler dans cet article.

Ces techniques sont saines, éprouvées et applicables par tous. Même par des investisseurs particuliers.

Voyez vous-même.

stratégies-gagnantes-pour-réussir-en-Bourse

I. La stratégie Buy and Hold

Buy and Hold signifie  « acheter et conserver » en anglais.

Comme son nom le laisse deviner, cette stratégie d’investissement consiste à acquérir des actions et à les conserver durant une longue période de temps, souvent plusieurs années. Inutile donc de se soucier à court ou moyen terme des fluctuations du marché.

L’objectif principal de la stratégie Buy and Hold repose sur la recherche d’un revenu stable avec une exigence de rentabilité raisonnable.

Pour dormir sur vos deux oreilles en tant qu’investisseur Buy and Hold, vous devez vous concentrer sur des entreprises ayant :

  • Une situation financière solide
  • Un avantage concurrentiel durable
  • Une position dominante sur leur marché
  • Une politique de distribution constante de dividendes.

Vous évitez de ce fait les petites valeurs, forcément plus risquée. Vous vous concentrer uniquement sur des entreprises dont la capitalisation boursière est importante.

Cette stratégie nécessite une analyse approfondie des entreprises pour constituer votre portefeuille d’actions. Mais, une fois la sélection terminée, le travail nécessaire au suivi des titres est moindre.

La stratégie Buy and Hold s’adresse aux investisseurs souhaitant consacrer peu de temps à la gestion de leur portefeuille mais souhaitant tirer parti d’un rendement attractif à long terme.

II. La stratégie Value

La stratégie Value, ou stratégie « dans la valeur », a été théorisée et éprouvée par le célèbre gestionnaire et professeur Benjamin Graham.

Cette technique a inspiré de nombreux gérants de fonds et investisseurs tels que Warren Buffet.

Warren Buffet

Warren Buffet, célèbre investisseur « Value »

Elle consiste à acheter des actions dont le prix est inférieur à leur valeur intrinsèque.

Il s’agit d’acheter une action dont le prix est sous-estimé par le marché. En espérant la revendre à son juste prix, lorsque celui-ci aura été atteint.

Les petites et moyennes sociétés étant plus traditionnellement négligées par les grandes institutions, elles se prêtent davantage à une stratégie Value.

Si le prix de l’action est donné par le marché, tout votre travail d’investisseur est d’estimer la valeur intrinsèque de l’action. C’est à vous de mener cette analyse.  

Les investisseurs Value aiment chercher des pépites dans des bottes de foin (ce qui est toujours plus facile et agréable à trouver que des aiguilles).

 III. La stratégie Growth

Pendant 13 ans, Peter Lynch a dirigé le fond d’investissement Magellan. Et pendant 13 ans, il y a obtenu d’incroyables performances, se hissant ainsi au rang des investisseurs les plus célèbres.

Peter Lynch

Peter Lynch, investisseur « Growth »

Vous vous demandez comment ?

En appliquant la stratégie Growth.

Growth signifie « croissance » an anglais.

Cette approche consiste à acheter des actions de sociétés dont les perspectives de croissance s’annoncent exceptionnelles dans les années à venir.

Lorsque les attentes se sont réalisées ou lorsque la croissance de l’entreprise ralentit, c’est le moment de vendre vos actions Growth !

Peter Lynch recommande de sélectionner plutôt des entreprises à faibles capitalisations. En effet, leurs perspectives de croissance sont supérieures à celles de sociétés matures déjà établies sur leur marché.

La stratégie Growth nécessite de suivre régulièrement le développement des entreprises en portefeuille, notamment lors de la publication de leurs résultats mais aussi d’analyser périodiquement d’autres sociétés pour dénicher de nouvelles pépites prometteuses.

IV. La stratégie indicielle

C’est la stratégie « spécial paresseux ». Mais notez qu’il n’y a rien de mal à être paresseux, si c’est fait avec intelligence !

C’est John Bogle, l’un des plus grands investisseurs américains qui inventa cette stratégie, appelée aussi « gestion indicielle ».

La stratégie indicielle permet à l’investisseur d’obtenir une performance identique (plus ou moins) à celle d’un indice de référence, choisi par l’investisseur. Le CAC40, le S&P500…

Pour y parvenir, il achète un tracker (ou ETF) dont l’objectif est de reproduire la performance de l’indice boursier de référence.

Un peu comme si l’investisseur se constituait un « panier » contenant proportionnellement toutes les actions composant l’indice de référence qu’il a choisi.

Point d’analyse de société pour cette stratégie. C’est là son principal atout pour l’investisseur particulier.

Mais souscrire à des trackers oblige l’investisseur à s’acquitter de frais de gestion inexistant lorsqu’il sélectionne ses actions lui-même une par une. Comme dans les stratégies Buy and Hold, Value et Growth.

La stratégie indicielle est adaptée aux investisseurs :

  • qui ne souhaitent pas se lancer dans l’analyse de valeurs
  • qui souhaitent consacrer très peu de temps au suivi de leur portefeuille boursier
  • mais qui souhaitent profiter du rendement des marchés financiers.

Peut-on combiner plusieurs stratégies ensemble ?

En voilà une bonne question.

Par exemple : peut-on acheter des actions de sociétés sous-cotées (stratégie Value), qui offrent des perspectives de croissance exceptionnelle (stratégie Growth) et les conserver très longtemps (stratégie Buy and Hold) ?

Trouver de telles pépites au bon moment s’avèrent être une tâche périlleuse en pratique. Car les actions d’entreprise ayant une croissante importante sont souvent surcotées. Les approches Growth et Value sont donc souvent incompatibles pour une même valeur.

En revanche, il est possible de combiner différentes stratégies au sein d’un même portefeuille. Par exemple : développer une approche Value pour des actions européennes et américaines et investir selon une stratégie indicielle sur les marchés émergents.

 

Si vous souhaitez découvrir d’autres stratégies d’investissements, je vous invite à consulter le livre de Gérard Altier, intitulé  « Buffet, Soros, Icahn, fonds souverains… Leçons de stratégie des meilleurs investisseurs ».

Et vous, quelle est votre stratégie pour réussir en Bourse ?

Articles similaires

Laisser un commentaire