Accueil Gestion de patrimoine Investir son patrimoine dans différentes classes d’actifs

Investir son patrimoine dans différentes classes d’actifs

par Via Fortuna

La pierre est plus que jamais le placement préféré des français. Or, si l’immobilier se révèle être un excellent moyen pour se constituer un patrimoine, mettre tous ses œufs dans le même panier est rarement une bonne idée. En témoigne la chute de 40% des prix de l’immobilier parisien entre 1991 et 1998.

Pour constituer un portefeuille capable de traverser les crises, la meilleure façon de faire reste encore de se diversifier. Et pour les français, diversifier son patrimoine signifie souvent sortir du tout immobilier. Voyons ensemble les différentes classes d’actifs dans lesquelles il est possible d’investir pour faire fructifier son argent.

Qu’est-ce qu’un actif ?

Un actif constitue un support d’investissement. C’est un bien matériel ou immatériel qu’on peut acheter, conserver pour tirer profit de son rendement, puis vendre dans l’optique de réaliser une plus-value.

Exemples :

  • Un appartement mis en location est un actif. Il procure un certain rendement à travers les loyers perçus et offre des perspectives de plus-value à la revente, en fonction de l’évolution du marché immobilier.
  • une voiture ne constitue pas un actif. Bien qu’une voiture soit un objet de valeur, ce bien n’apporte ni rendement ni perspective de plus-value à la revente car il se déprécie dans le temps.

Les actifs se distinguent principalement selon 3 caractéristiques : la liquidité, la performance et le risque.

Optimiser son patrimoine c’est posséder des actifs présentant des caractéristiques liquidité-performance-risque différentes.

Le regroupement en « classe d’actifs »

Les investisseurs regroupent entre eux les actifs qui présentent des caractéristiques similaires : ces regroupements sont appelés des « classes d’actifs ».

Chaque classe d’actifs a un comportement qui lui est propre au cours des cycles économiques. Investir dans différentes classes d’actifs permet donc de constituer un patrimoine capable de tirer profit des périodes fastes et de traverser les périodes difficiles.

Le découpage en classes d’actifs est relativement immuable et n’évoluent pas en fonction des nouveaux produits que les financiers créent. Il faudrait des réformes profondes du droit ou du système économique pour venir modifier ces classes d’actifs. En revanche, à l’intérieur de celles-ci, les produits eux-mêmes évoluent pour s’adapter au contexte économique, technologique….

De nos jours, on trouve également des produits hybrides qu’il est difficile de classifier de façon stricte. C’est le cas par exemple des foncières cotées (immobilier physique et actions).

Pour diversifier son patrimoine, il est important d’investir dans différentes classes d’actifs et de ne pas se focaliser uniquement sur l’une d’entre elles.

Les différentes classes d’actifs pour diversifier son patrimoine

Les actions

Les actions de société sont des titres de propriété qui donnent permettent de :

  • Participer et voter lors des Assemblées Générales de la société
  • Percevoir un dividende (si la société en verse)

Historiquement, c’est la classe d’actifs qui offre la meilleure performance à long terme mais aussi la plus forte volatilité. En termes de liquidité, les actions offrent beaucoup de diversité : on trouve des actions très liquides et des actions peu liquides.

Notons que cette classe d’actifs regroupe les actions cotées (en Bourse) mais aussi les actions non cotées (Private Equity).

classe d'actifs actions

L’immobilier physique

L’immobilier physique est une classe d’actifs très vaste. On y trouve plusieurs sous-catégories :

  • l’immobilier d’habitation (appartement, maison…) et l’immobilier d’entreprise (commerces, bureaux…)
  • l’immobilier bâti (maison, immeuble…) et l’immobilier non bâti (terrain, forêt…)

L’immobilier physique offre un rendement légèrement inférieur à celui de la Bourse, mais pour une volatilité beaucoup plus faible. En revanche, les biens immobiliers sont très peu liquides : il faut attendre plusieurs mois avant d’acheter ou de vendre un bien.

classe d'actif l'immobilier

Les produits monétaires

Ces supports offrent un faible rendement en échange d’une forte disponibilité du capital à un montant garanti (ou du moins avec des risques très faibles). On retrouve par exemple dans cette classe d’actifs : les livrets bancaires (livret A, livret de Développement Durable…), les plans épargne (PEL…), les comptes à terme, les FCP ou SICAV monétaires…

C’est une classe d’actifs qui sert d’avantage à l’épargne qu’à l’investissement à proprement parler.

Les obligations

Une obligation correspond à un titre de créance moyen ou long terme émis par un Etat, une collectivité, ou une entreprise. En échange du capital prêté à cette structure, le détenteur d’obligation perçoit des intérêts versés annuellement et voit son capital initial remboursé à l’échéance de l’obligation. Le taux d’intérêt, la durée du prêt, et la date de versement des intérêts sont fixés à l’émission de l’obligation.

Les obligations ont un meilleur rendement que les produits monétaires mais un risque plus élevé également (le remboursement du capital n’est pas garanti à 100%).

Les devises

Le marché des changes, aussi appelé marché des devises, permet de vendre ou d’acheter une devise en échange d’une autre. Par exemple, des dollars américains avec des euros.

C’est le plus grand marché financier du monde en termes de volumes d’échange. Par conséquent, c’est aussi le marché le plus liquide.

C’est un marché qui a pour réputation d’être très volatil. Or, c’est l’utilisation abusive de l’effet de levier disponible qui a donné cette mauvaise réputation au marché des changes. Dans les faits, c’est un marché très peu volatil.

La devise la plus importante et la plus largement négociée est, sans grande surprise, le dollar américain.classe d'actif les devises

Les matières premières

En finance, les matières premières recouvrent différents secteurs :

  • l’énergie : pétrole, gaz, charbon…
  • les métaux: or, argent, zinc, nickel…
  • les matières premières agricoles: blé, soja, riz, maïs, sucre, coton…

Dans l’énergie, le pétrole constitue un des marchés les plus traités au monde, de même que l’or du côté des métaux précieux.

Les marchés de matières premières sont assez sportifs et ceux des sociétés qui les exploitent le sont tout autant, si ce n’est plus. Pour investir sur ce marché, autant avoir le cœur bien accroché !

classes d'actifs matières premières

 

A travers cet article, nous avons vu comment les différentes classes d’actifs permettent de bâtir un patrimoine diversifié, capable de traverser les cycles économiques. Et pour cela il est important de ne pas se focaliser uniquement sur l’immobilier.

Toutefois, certaines classes d’actifs, telles que les matières premières, les devises ou les obligations sont plus difficilement accessibles pour un particulier. Dans ce cas, investir dans un fond d’investissement positionné sur ces marchés est une solution judicieuse.

Articles similaires

Laisser un commentaire